Rapport annuel 2016 – Éditorial

Lire le rapport annuel (PDF)

Depuis ses débuts, l’anthroposophie a fait l’objet de caricatures. Rudolf Steiner soulignait déjà que les critiques de l’anthroposophie se basent souvent sur une déformation du propos, pour ensuite mieux le critiquer et même tenter de le compromettre. Bien que cette volonté de dénigrement soit visiblement toujours d’actualité, les expressions courageuses reconnaissant la pertinence de réalisations issues de l’anthroposophie sont également nombreuses1. Elles constituent un précieux encouragement pour les formations professionnelles auxquelles la Fondation Paul Coroze facilite l’accès.

Une fréquentation authentique de l’œuvre de Rudolf Steiner permet de déceler facilement l’incohérence de fond des accusations de sectarisme à son encontre. Mentionnons à ce sujet un bel article de Raymond Burlotte qui remet en perspective de façon libératrice les accusations infondées et répétitives de racisme à l’encontre du fondateur de l’anthroposophie2.

Pour prendre conscience du fondement qui anime les auteurs de ces réalisations, nous partageons avec vous dans ce rapport annuel un témoignage et un article montrant la diversité des démarches qui inspirent les engagements professionnels soutenus par notre institution. Car ce que nous soutenons par notre action, c’est bien le renouvellement vivant des approches dans sphère agricole, pédagogique, médicale, artistique, entre autres, sur la base d’une expérience et d’une

ouverture au monde, telle que celles que l’on peut ressentir en approfondissant l’anthroposophie en vue de l’action dans le monde. Il suf t de lire ces témoignages, ou mieux encore, de rencontrer les étudiants et les projets qu’ils portent pour se rendre compte de la pertinence et de l’actualité de ce que soutient la Fondation.

Dans ce numéro, vous trouverez également les rapports moral et nancier de notre organisme pour l’année 2016. Nous avons essayé d’y donner une image vivante de la réalité sociale et nancière. Il y a lieu de se réjouir, car le cercle des donateurs s’est signi cativement agrandi sur cette période. Que ce soit l’occasion d’adresser nos remerciements chaleureux à tous celles et ceux qui ont manifesté leur confiance par leurs dons, et plus particulièrement à celles et ceux qui, de béné ciaire, ont fait le choix de devenir, à leur tour, donateur.

Nous vous souhaitons un très bel été et une agréable lecture !

Pour le Conseil d’administration,
François Lusseyran et Jonas Lismont

1. Récemment parmi bien autres exemples : ‘Bulle en biodynamie’, QUE CHOISIR Nr 554, Janvier 2017, p. 7

2. Raymond Burlotte, Alors… raciste ou le contraire ? (Lire ici)

Lire le rapport annuel (PDF)