La Fondation Paul Coroze, fondée en 1966, a pour but d’attribuer des bourses d’étude et de donner toute assistance matérielle et morale nécessaire aux jeunes désirant suivre des formations anthroposophiques dans des domaines tels que la pédagogie et la pédagogie curative, les arts et arts thérapeutiques, l’agriculture bio-dynamique et la médecine. Depuis sa création, la Fondation Paul Coroze a aidé plus de 2000 étudiants.

👉 Lire les status de la Fondation Paul Coroze.

Le Conseil d’administration

Composé de 12 administrateurs bénévoles, le Conseil se réunit quatre fois par ans pour échanger et prendre les décisions nécessaires à la réalisation des buts de la Fondation. Les réunions se déroulent au siège de la Fondation, au 4 rue de la Grande Chaumière à Paris.

François Lusseyran

Physicien, Directeur de recherche au CNRS
Président

Maryse Rouzès

Eurythmiste retraitée
Vice-Présidente

Jean Steinacher

Gestionnaire d’actifs financiers
Trésorier

Évelyne Guilloto

Artiste de la parole
Secrétaire

Jonas Lismont

Rédacteur à l‘hebdomadaire ‹Das Goetheanum›
Trésorier adjoint

Vivien Della Negra

Ancienne directrice du Foyer Michaël
Membre du Conseil

Alain Tessier

Société anthroposophique en France
Membre du Conseil

Bruno Denis

Ancien maire et chef d‘entreprise
Membre du Conseil

Dominique Schalck

Accompagnateur de projets dans l‘économie sociale et solidaire
Membre du Conseil

Invités permanents

Lucien Defèche

Co-directeur pédagogique du Foyer Michaël

James Della Negra

Co-directeur pédagogique du Foyer Michaël

Claudia Achour

Secrétariat de la Fondation

Membres de droit

Une personnalité désignée par le Ministère de l’Éducation Nationale
Une personnalité désignée par le Ministère des Solidarités et de la Santé

Simonne Rihouët-Coroze

Paul Coroze

Simonne Rihouët-Coroze et Paul Coroze

Marquée par sa première rencontre avec Rudolf Steiner en 1913, au cours de laquelle elle perçut la valeur des forces qu’il mettait au service de l’humanité, Simonne Rihouët-Coroze (1892-1982) s’engagea pour le développement de l’anthroposophie en France en tant qu’eurythmiste, conférencière, écrivain et traductrice et présidente de la Section française de la Société anthroposophique universelle. En 1966, elle prit l’initiative de créer une fondation au nom de son époux Paul Coroze (1889-1961), docteur en droit, conférencier et homme de lettres qui accompagna de nombreux jeunes dans leur découverte de l’anthroposophie. La Fondation a été reconnue comme établissement d’utilité publique le 17 juillet 1972.

L’anthroposophie

L’anthroposophie est une démarche de développement intérieur se basant sur la liberté et la responsabilité individuelles. Elle vise l’approfondissement d’une connaissance vivante du monde et de soi-même. Elle a notamment été développée par Rudolf Steiner (1861-1925). Ainsi, de nombreux domaines de la vie pratique ont été inspirés par cette démarche intérieure. Bien qu’intenables face à l’évidence humaniste de la démarche anthroposophique, des critiques de racisme et de sectarisme sont régulièrement exprimées dans les médias et sur internet. À ce propos, nous vous conseillons de consulter cet article qui référence plusieurs réponses à ces accusations.